(English) Dr Fatima Araki, psychologue clinicienne et neurophysiologiste a  exercé les fonctions de psychothérapeute  au Centre Hospitalier Universitaire psychiatrique Ar-Razi Rabat-Salé au Maroc, Responsable du laboratoire de recherche en psychologie clinique du même hôpital et a enseigné la psychologie clinique de 1987 à 2005. Elle a suivi une formation aux USA sur la prise en charge et traitement des toxicomanes et délinquants. Elle exerce actuellement en qualité de psychothérapeute dans le secteur privé.

Membre actif de plusieurs associations à caractère social et/ou culturel Ex : Ligue Marocaine de la protection de l’enfance, comité de Rabat Salé – Association Bouregreg (Club Scientifique) etc… .

1ère femme marocaine Présidente et fondatrice d’un club de sport automobile (l’Union Automobile Club du Maroc) en 2001.

1ère femme marocaine organisatrice de Rallyes au Maroc.

INTERVIEW

AWP : Vous êtes la fondatrice et présidente de l’Union Automobile Club du Maroc, qui organise le Rallye Féminin international du Maroc -Les Colombes- Qu’est-ce qui vous a inspiré pour démarrer la tenue de ce rallye sur route pour les femmes? Quels facteurs ont influencé votre vision?

FA : L’idée d’organiser cette manifestation m’est venue en écoutant un discours de Sa Majesté Mohamed VI Roi du Maroc où il accordait un intérêt particulier à l’émancipation de la femme marocaine et à l’importance de son rôle dans le développement du pays et la valorisation de son image. En soumettant l’idée à un groupe d’amies passionnées de sport automobile comme moi ou tout simplement éprises d’aventures et de découvertes, toutes se sont montrées enthousiasmes d’autant plus que l’organisation de ce Rallye permettra d’affirmer la femme, de porter un véritable message de liberté pour elle et rendre particulièrement tout son sens au Maroc d’aujourd’hui.

*photo des participantes en compagniede Madame la Ministre du Developpement Social, de la Famille et de la Solidarité et Mr. Le Gouverneur de la prefecture de Temara lieu de depart et d'arrivee du Rallye DUPLICATE

Photo des participantes en compagnie de Madame la Ministre du Développement Social, de la Famille et de la Solidarité et Mr le Gouverneur de la préfecture de Témara lieu de départ et d’arrivée du Rallye

AWP : Comment décririez-vous le Rallye Féminin international du Maroc -Les Colombes?

FA : Ce Rallye, qui se déroule chaque année, au Maroc, au début du mois de mai, sous la présidence d’honneur de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, compte pour être une manifestation dont le but est de servir de plate forme d’évasion et de décontraction pour la femme mais aussi pour la découverte du potentiel touristique, économique et culturelle des régions ciblées qui se caractérisent par un arrière pays où la diversité géographique, culturelle et historique est unique.

Cette épreuve  de Trois jours ouverte aux voitures  de tourismes de série se déroule sur route goudronnée ouverte en respect du code de la route.

Il n’est pas question ici que les participantes  mettent la main dans la graisse, de passer la nuit à la belle étoile ou vivre la galère. Une logistique sportive, médicale et mécanique veille sur le confort des participantes et leur réserve le meilleur des accueils pour les conseiller et assister, dans une ambiance conviviale, chaleureuse, joyeuse, toujours festive avec cet immense bonheur d’être choyées comme des princesses, ce qui n’exclura toutefois pas la rigueur de l’organisation technico-sportive.

Cette manifestation qui est à sa 10ème édition, repose sur le principe de la régularité. Autrement dit, ce n’est pas la vitesse qui compte. Il s’agit de respecter une vitesse moyenne définie à l’avance par l’organisation, la vitesse moyenne imposée doit toujours permettre à l’équipage le respect du code de la route. La vitesse s’adapte à la route puisqu’elles doivent prendre des routes de l’arrière pays, mais toujours parfaitement goudronnées.

AWP : Qui participe? Quels sont les pays représentés?

FA : Ce Rallye accueil  exclusivement la geinte féminine, les précédentes éditions ont accueilli en plus des marocaines, des américaines, Canadiennes, françaises, belges, suissesses, Italiennes, Espagnoles, hongroises, portugaises…

AWP : La neuvième  édition du Rallye Féminin international du Maroc -Les Colombes-, a eu lieu dans le pays du Maroc. Comment l’idée de ce Rallye a changé au fil des ans?

FA : Ce Rallye se déroule toujours au Maroc mais sa particularité est que chaque année il parcoure une région différente à la découverte de son arrière pays. Le changement qu’a connu ce rallye qui était initialement ouvert qu’aux marocaines c’est la grande participation de femme venue de l’étranger. Aujourd’hui vu la grande demande de participation et afin de garder le cadre conviviale du Rallye le nombre des participantes est volontairement limité.

AWP : Le Rallye Féminin international du Maroc -Les Colombes- est organisé pour les femmes par des femmes. Qui sont ces femmes? Parlez-nous de leurs passions: l’excitation de loisirs et de moyens d’évasion, le désir d’être ambassadeurs du Maroc, sa culture et ses traditions. Comment vous situez avec ces femmes?

FA : Généralement, ce sont des femmes actives et entreprenantes ayant l’esprit du défi et de la découverte. Parmi les engagées nous retrouvons des enseignantes universitaires, des médecins, des avocates, des architectes, des chefs d’entreprises, des artistes, des cadres etc. Pendant tout le parcours, elles peuvent ne penser qu’à elles et se faire chouchouter. L’organisation gère tout. Elles n’ont qu’à pleinement se lancer dans la compétition et se faire belles pour les soirées 100/100 féminin.

Ces femmes sont très réceptives à ce que leur offre ce rallye en découverte sur le Maroc profond à travers ses paysages à la fois grandioses et envoutants. Il leur permet :

  • d’aller à la rencontre des associations féminines œuvrant dans l’arrière Pays afin d’élargir les liens de solidarité.
  • de découvrir la beauté de l’arrière pays du Maroc sur toutes ses facettes et susciter leurs intérêts pour le tourisme national.
  • D’être Sensibilisée à la conduite hors agglomération.
    • ØD’être sensibilisée à la conduite économique afin de contribuer à la préservation de la nature.
    • D’être impliquée dans la pratique et le développement des sports automobiles
    • De contribuer à la valorisation de l’image de la femme et démontrer que le sport automobile n’est pas le domaine exclusif des hommes
* Depart donne par la ministre du Developpement Social, de la Famille et de la Solidarite DUPLICATE

Départ donné par la Ministre du Développement Social, de la Famille et de la Solidarité

AWP : Quelles sensations viennent-elles chercher ?

FA : Elles recherchent généralement un challenge. Contrairement à ce que croient certains, les rallyes de régularités, même s’il n’y’a pas de notion de vitesse pure, sont très sportifs. La copilote a le nez dans le road book et l’œil rivé sur le chronomètre. La pilote suit ses indications. C’est une épreuve très technique. Ce n’est pas seulement une jolie balade pour femmes en mal de sensations ! Il s’agit d’un véritable défi. A l’arrivée, elles sont souvent très fières d’elles car elles sont allées jusqu’au bout. Elles se sont dépassés et ont l’impression d’exister autrement. L’automobile n’est pas réservée à ces messieurs. Les dames aussi en raffolent. Elles cherchent de plus en plus à tester leur courage et leur endurance, le Rallye Féminin international du Maroc -Les Colombes- véritable challenge sportif, donne la possibilité à ces femmes pétillantes d’exprimer pleinement leur personnalité, leur tempérament et leur détermination. Conduire un véhicule en rallye est compliqué, mais ce n’est rien comparé à la satisfaction et la fierté qu’elles en retirent l’en ayant réalisé.

AWP : Les voitures subissent-elles un traitement particulier ? A qui appartiennent-elles ?

FA : Non. On vérifie seulement que les différents éléments de la voiture soit en accord avec le code de la route et que la voiture soit fiable. Beaucoup de candidates ont leur propre véhicule. Certaines les louent. Je rappelle que cette manifestation se déroule en conformité avec le code de la route. Elle n’a aucun caractère de vitesse.

AWP : Un thème secondaire de Rallye Féminin international du Maroc -Les Colombes- est le message de liberté pour les femmes. Pourquoi ce message est important, surtout dans le Maroc d’aujourd’hui?

FA : Ce message a son importance du fait des traditions de machisme encrées au plus profond des marocain, pour inverser cette tendance la femme doit s’investir davantage dans des actions que l’homme considère son domaine exclusif et les sport automobile sont un exemple.

AWP : Au début du rallye, les participantes reçoivent un plan de route et un journal. Pouvez-vous partager vos expériences à partir des agendas de ces femmes?

FA : Ce Rallye est une épreuve de régularité, à parcours secret basé sur la navigation routière et le respect d’une moyenne horaire. Cette épreuve n’est en aucun cas une épreuve de vitesse. Le parcours est présenté sous forme d’un road book très précis. Tout le parcours se déroule sur routes ouvertes et goudronnées en parfait état.

Les concurrentes connaissent le point de départ et d’arrivée mais pas l’itinéraire. Elles ont un ” road book ” qui leurs indiquent les directions à prendre. Au cours de leur parcours et à chaque étapes il ya un tronçon de route ou elles rencontrent des commissaires qui vérifient leur chronomètre et vitesse. Le tronçon chronométré se termine quand un commissaire leur signale la fin. L’équipage prend un nombre de point  par minute de retard ou d’avance. Le parcours est scindé en 6 étapes, 2 par jour. La distance moyenne de chaque étape est d’environ 150km. Chaque jour, les participantes auront un minimum de 2 secteurs de régularité à effectuer. Le kilométrage total de l’épreuve est de 1.000 km environ dont 300 km environ de secteurs de régularité.

Le tracé définitif, ainsi que les contrôles horaires sont connus la veille du départ lors du briefing sur le déroulement du rallye qui permet aux participantes d’avoir une vue d’ensemble sur le déploiement du Rallye et des conditions de préparation.

Ce Rallye dont le départ, l’arrivée et la remise des prix s’effectuent au niveau de la wilaya de Rabat, traverse chaque année une dizaine de provinces.

AWP : Quelle est la chose la plus surprenante que vous avez appris en tant que présidente de l’Union Automobile Club du Maroc?

FA : C’est la découverte et la connaissance approfondie de mon pays à travers l’organisation de ce Rallye, de même que la rencontre avec des femmes d’exceptions.

AWP : Comment votre expérience en tant que fondatrice, présidente et organisatrice du rallye a changé votre monde?

FA : Le mot est un peut fort mais cette expérience m’a permis par rapport à ma vie professionnelle de disposer d’un dérivatif des plus plaisant, puisque les sports automobiles sont une passion pour moi.

AWP : Certaines femmes sont prédisposées, chacune à sa manière propre, vers la passion de la conduite – par la fantaisie, de la famille ou d’un contexte culturel. Comment est né votre intérêt pour la conduite?

FA : Tout simplement le fait d’avoir côtoyé  le milieu des sports mécaniques depuis 1973 année de rencontre avec mon mari pilote de courses Motos dans le temps et Automobile par la suite. J’ai également fréquenté durant mes années d’études supérieures effectuées en France un certain nombre de clubs automobiles à qui je prêtais main forte lors des organisations de manifestations sportives automobiles.

AWP : Comment l’idée des femmes et des automobiles a changé depuis que vous avez commencé à conduire?

FA : En ce qui concerne la conduite automobile dans le milieu urbain la femme marocaine n’a rien à envier à l’homme, la seule différance c’est qu’elle reste souvent dépendante de celui-ci  pour ses déplacements hors agglomération où elle manque de confiance et un des objectif du Rallye des colombes est de lui donner cette confiance.

Son excellence l Ambassadeur des Etats-Unis d'amerique au Maroc Mr Samuel et la Dr Fatima Araki lors de la Conference de presse de l'edition 2010  Kaplan CROPPED

Son excellence l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, au Maroc, Mr Samuel Kaplan et le Dr Fatima Araki lors de la Conférence de presse de l’édition 2010 année où a été célébré dans le cadre du Rallye du corps Diplomatique l’amitié Maroco-Américaine

AWP : L’Union Automobile Club du Maroc organise également le Rallye national du Corps diplomatique. Quel est le but de ce rallye? Comment est-il différent du Rallye des Colombes? Quel est l’itinéraire?

FA : Ce Rallye qui bénéficie de la haute sollicitude Royale, unique au monde, se déroule, chaque année au mois de mars sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Il a pour but, de servir de plate forme de découverte, d’évasion et de décontraction pour le Corps Diplomatique Accrédité au Royaume du Maroc, mais également de promouvoir les potentialités touristiques, économiques et culturelles du Royaume du Maroc en général et des régions ciblées en particulier. Tout le long de son parcours, il connaît lors des arrêts d’étapes, hormis la magie de la tradition et les subtiles saveurs de la cuisine régionale, des exposés qui sont donnés sur les potentialités Touristiques, économiques et culturelles de chacune des régions traversées et les actions prioritaires rentrant dans le cadre de son développement.

Chaque année, ce Rallye d’envergure mondiale, de prestige et de haute diplomatie, se déroule sous le thème de l’amitié du Maroc avec un des pays du monde. Les éditions 2009, 2010, 2011 et 2012 étaient respectivement pour le Japon, les Etats-Unis d’Amériques, la France et les Pays-Bas.

Ce Rallye qui est à sa 9ème édition, cible chaque année les plus beaux sites et paysages, de l’arrière pays, d’une des régions du Maroc et traverse une dizaine de provinces. Basé sur le principe de la régularité est ouvert aux voitures de tourismes de série. Il est réservé exclusivement aux diplomates accrédités au Royaume du Maroc. Il se déroule, sur le même principe que le Rallye Féminin international du Maroc -Les Colombes-, sur 3 jours en 6 étapes, sur un itinéraire exclusivement tracé sur des routes asphaltées, afin d’offrir un plaisir intense de conduite et une aventure unique dans un encadrement de qualité, garantissant la sécurité, dans une ambiance des plus grands rallyes avec en plus le confort et des animations régionales hautes en couleurs.

AWP : Qui participe aux rallyes nationaux du Corps diplomatique?

FA : Les Ambassadeurs, Consuls, ministres conseillers, représentants des organismes internationaux tels que les différentes branches de l’ONU, Banque Européenne d’investissement, Banque Africaine de développement, Attachés de défenses etc. accrédités au royaume du Maroc.

AWP : Un des objectifs du Rassemblement national est de promouvoir l’image «moderne» du Maroc. Qu’est-ce que ce Maroc? Et qu’est-ce qui est «moderne» à ce sujet?

FA : Le statut du Maroc a évolué considérablement depuis une dizaine d’années : de pays en développement, il est devenu aujourd’hui pays émergent. Il ne faut pas oublier que le Maroc ne dispose pas de ressource pétrolière sa seule richesse il la trouve dans  sa stabilité politique  qui lui permet de jouir d’une confiance très marquée de la part des investisseurs et des bailleurs de fond internationaux qui lui ont permis de faire des pas de géant dans le domaine Economique, industriel, social  et des infrastructures modernes.

L’action du Maroc d’aujourd’hui s’articule à mon cens  autour de 4 priorités :

  1. Former les individus : afin de préparer l’avenir des jeunes.
  2. Développer des infrastructures modernes.
  3. Soutenir l’excellence industrielle par l’innovation.
  4. Promouvoir le développement économique durable et solidaire : face à l’urgence sociale et environnementale et dans une logique de développement économique dans le respect de l’homme, la Maroc soutient l’économie Sociale et Solidaire. Il aide les personnes qui ont des difficultés pour accéder à l’emploi et accompagne les acteurs économiques qui entreprennent autrement (coopératives, services à la personne, micro-entreprises…).

Voila le Maroc que les Rallyes du corps diplomatique ou celui des Colombes veulent faire valoir sans pour autant passer sous silence celui de la carte postale qui à également un apport non négligeable dans le développement économique du Maroc à travers le tourisme.

 

LE STYLE PERSONNEL

AWP : Plusieurs de nos contributeurs ont vécu à l’étranger ou qui ont travaillé en France ou dans les pays francophones. Beaucoup d’adeptes se préparent à étudier ou vivre à l’étranger au Maroc. Que diriez-vous à eux?

FA : Je leur dirai n’hésitez pas un instant vous vivrez dans un Maroc qui avance à grand pas et dans un environnement accueillant et chaleureux où vous trouverez aide et soutien des marocains et cerise sur le gâteau le Maroc est un des plus beau pays du Monde il renferme toutes les facettes géographiques, géologiques et climatiques qu’on peut trouvez sur un continent. Vous ne vous lasserez jamais de le parcourir à travers des paysages magnifiques qu’il soit côtier, montagneux sous le soleil ou sous la neige, de plaine ou de désert.

AWP : Dans votre jeunesse, comment vous vous avez imaginé comme adulte? Quels facteurs ont influencé votre vision?

FA : Dans ma prime enfance j’ai toujours rêvé de faire un métier qui serait en rapport avec l’autre tel que la médecine et tout ce qui s’en approche, la recherche dans le domaine médical et le social. L’équitation (que je continue à pratiquer), la dance classique et la musique m’ont fait évoluer dans un monde ouvert et réceptif.

Ma vie d’adulte à toujours suivie mes rêves d’enfance.

AWP : Nommez le livre, le film, les œuvres d’art, la musique, la mode ou la cuisine qui vous a inspiré. Dites-nous pourquoi.

FA : La mode qui m’inspire est le classique chic parce qu’il reflète ma personnalité, n’empêche que je m’habille aussi sport chic selon les moments, les lieux où je dois me rendre.

La musique classique parce qu’elle m’apaise.

La cuisine que j’aime est bien sur la cuisine marocaine qui est une cuisine raffinée aux gouts subtiles, très apprécié.   

AWP : Quel est le dernier livre que vous avez lu. Souhaitez-vous le recommander? 

AF : Au fil du temps, d’Arthur Miller. Livre sur lequel je suis tombée par hasard dans une librairie. Cet illustre écrivain dont le destin résume à lui seul plus d’un demi-siècle de légende américaine raconte sa vie simplement sans rien omettre. De l’Amérique du grand krach à la guerre d’Espagne, des théâtres à la littérature …. Un livre captivant qui égrène toute une vie d’une façon magistrale.

AWP : Est-il important d’être élégante en grandissant? Est-il maintenant?

FA : Bien sur être élégante s’est être en harmonie avec sa féminité.

Oui je reste élégante et cela me procure un bien-être dans ma vie.

AWP : Comment définissez-vous le style ou la mode?

FA : Pour moi avoir son propre style est la meilleure des modes.

Pour plus d’informations sur le Rallye international des femmes du Maroc – Les Colombes visitez le site Web maroclub@hotmail.com: http://unionautomobileclubdumaroc.com

Remerciements: Nous sommes reconnaissants envers les personnes suivantes pour aider à faire cette interview possible: Dr Fatima Araki, fondateur et président de l’Union Automobile Club du Maroc; Sylvia Kay Kaplan avec son mari Son Excellence l’Ambassadeur des Etats-Unis au Maroc Samuel Kaplan, ambassadeurs au Maroc; Ann-Marie Ford, agent de liaison communautaire de l’ambassade américaine à Rabat, au Maroc; Hicham Sbaa, l’anglais comme langue seconde (ALS) instructeur à l’American Language Center à Marrakech, au Maroc, écrivain et traducteur pour A Woman’s Paris; Bénédicte Mahé, étudiant en management culturel dans la philanthropie pour les institutions culturelles, écrivain et traducteur, et conseiller français à A Woman’s Paris; Natalie Ehalt, professeur en chef chez Joyce préscolaire bilingue à Minneapolis, MN, et directeur de la rédaction senior, écrivain et conseiller à A Woman’s Paris.

Ci-dessous quelques photos du 9ème Rallye Féminin International du Maroc Les Colombes

Vous aimeriez aussi le post A Woman’s Paris®, Automobile road rallies in France: Women in the drivers seat (Camille du Gast Crespin, Michèle Mouton and Rallye Aïcha des Gazelles, Moroccan desert), by Barbara Redmond who writes about the women who compete in a nine-day, off-road adventure in the sandy dunes of the Moroccan desert. And “Coeur des Gazelles,” the money generated from the race to help finance doctors providing medical care for people in the remote areas of Morocco.

The streets of Marrakech, by Jennifer Haug, world traveler and ESL (English as a Second Language) teacher in Marrakech who writes about the French influence in Morocco and her teaching experience there.

Fiction: The Last Passage, by award-winning Moroccan writer Hachim Sbaa whose fictional writing looks at the life of an elderly woman as she is lives life by herself and tries to figure out what truly matters and how she can fill her time and what is left of her life.

French Impressions: Catherine Watson on literary travel writing and memoir. Award-winning author, travel writer and photographer, Catherine Watson, whose career has taken her around the world three times, to all seven continents and into 115 countries shares her life, on and off assignment, as a solo traveler. 

Paris photo shoot –  in search of the perfect Moroccan slipper, by writer Lisa Rounds who tells of her adventures in the North African neighborhood of Barbès in Paris searching for the perfect slipper in red, of course, for a Cosmo photo shoot. Her story of “living the dream,” working for a publishing company in Paris.  

 

A Woman’s Paris — Elegance, Culture and Joie de Vivre

Nous sommes captivés par les femmes et les hommes qui utilisent leur discipline, esprit et ingéniosité de faire leur propre chemin et qui sont excellent dans ce que les Français appellent la joie de vivre ou de «l’art de vivre. » Nous sommes en admiration de ce qu’ils occupent leur vie. Les esprits libres qui inspirent à la fois l’admiration et la confiance.

“La mode n’est pas quelque chose qui existe dans les robes seulement. La mode est dans le ciel, dans la rue, la mode doit se faire avec des idées, la manière dont nous vivons et de ce qui se passe.” – Coco Chanel (1883-1971)

Text copyright ©2012 Dr. Fatima Araki. All rights reserved.
Illustrations copyright ©Barbara Redmond. All rights reserved.
barbara@awomansparis.com